Be Street Week End 2014

Tremendous Only @ Be Street : nos coups de coeur !

Oct 6 • Evenements, Lifestyle

Ce week-end, la team Tremendous Only est partie au salon Be Street Week End. Incontournable pour la qualité de son organisation, des marques et des artistes qui s’y trouvent tous les ans, nous nous devions d’y aller.
Déjà au parking, avec un tel numéro de place, le voyage se devait une odyssée de marque !

Tremendous Only
Nous avons eu la chance d’arriver avant la foule, ce qui nous a permis de nous faufiler dans les stands et pouvoir rencontrer chacun des participants et qu’il nous consacre un peu de temps (j’ai même eu le temps de me faire faire une nouvelle coupe de cheveux, mais nous y reviendrons plus tard).

Le bal a commencé avec nos amis de chez Northbeach. D’habitude on garde le meilleur pour la fin, mais moi je suis plutôt à manger le meilleur truc en premier, au restaurant ! Toujours autant en forme et fidèles à eux même, ils nous attendaient avec un club de golf à la main. Ecartant tout de suite l’idée que j’allais me faire éclater la tronche avec, je leur ai demandé quel était l’idée. Ils m’ont tout simplement expliqué que ceux qui rentrait la balle dans le trou, aurait le droit à un cadeau Northbeach. C’est beau non ? Oui, c’est beau mais toujours moins que leur tout nouvelle parution, qui va encore faire des envieux parmi les autres marques. En effet, après le « fuck you bobo », c’est le « Bye bye motherfucker » qui entre dans la place. Toujours aussi radical dans le style et le phrasé… et on aime.

Northbeach

Northbeach

Northbeach

Northbeach

 

Après un lamentable trou en 2 (dammit !!!!), je me suis orienté chez nos camarades de chez WASTED qui présentait leur toute nouvelle collection, colorée et tendance. Ils m’ont aussi raconté que dans cette collection se trouvaient des jeans, qu’ils avaient produits avec la marque JAVEL.

WASTED x JAVEL

WASTED WASTED

WASTED

 

Pas très loin, nous avons pu retrouver les incontournables TEALER qui ont décidé de nous présenter leur collection et leur culture du moment… puisqu’un énorme pied de canabis poussait, au milieu du stand, en tout légalité. A défaut de faire tourner un spiff, j’ai décidé de tourner mes talons pour me diriger dans une allée un peu plus anglophone.

TEALER TEALER

 

Là-bas, j’ai pu y retrouver mes chouchous de toujours puisque j’ai croisé THE HUNDREDS avec ses intournables bonnets, casquettes, t-shirts, … enfin tout l’incontournables.

THE HUNDERS

THE HUNDERS

 

Et un peu plus loin, j’ai enchainé sur FUCT, où j’ai littéralement craqué puisque tous les modèles Spring/Summer étaient présents (dans les jours à venir je vous parlerai de la collection SDD de cette automne/hiver…). Et, fan devant l’éternel, je n’ai pas résisté à me prendre un superbe modèle aux couleurs FBI et ornant fièrement un simple, mais efficace, FUCT. J’ai été étonné de voir que ce stand ne croulait pas sous le public mais je pense que c’est parce que les gens ne connaissent pas complètement l’univers d’Erik Brunetti (pour les curieux, cela se passe par ICI ).

FUCT FUCTFUCT FUCT FUCT FUCT FUCT

 

Ayant décidé de rester avec les créateurs déjantés, je suis allé au stand MISHKA qui arborait fièrement sa thématique MORT du moment, ainsi que des collectors.

MISHKA

MISHKA

MISHKA

MISHKA

MISHKA

 

Puis, histoire de me finir aux couleurs psychédéliques, je suis passé chez NEFF. Et là, je peux vous dire qu’entre le t-shirt spécial BeStreet, avec la Joconde revisitée, et la superbe collection de casquettes, je suis resté un bon moment chez eux.

NEFF

NEFF

NEFF

 

Ce week-end était envahi de français et amis britanniques, mais c’était sans compter le pouvoir médiatique du Be Street et, pour mon plus grand plaisir, mon ami Jason de PRIDE avait fait le voyage Los Angeles – Paris. Si vous aimez les coupes longues et que souhaiter arborer des slogans fiers et de « doer » alors PRIDE est pour vous. Nous vous les avions présentés dernièrement et étions donc bien content de les retrouver ici. Et comme les ‘ricains ne font pas les choses à moitié, ils sont venu avec leur nouvelle collection à paraitre, que nous vous présenterons un peu plus dans le détail, ce mois-ci.

PRIDEPRIDEPRIDE PRIDE

 

Je ne puis arrêter ainsi cette rubrique sans vous parler de 2 autres marques qui méritent tout autant votre attention.
La première est la vétérane marque QHUIT, fondée par nos 2 bosses de la bibine. J’y ai retrouvé le reste de la team qui était déjà en train de baver sur les modèles du moments, agrémenté des best sellers de QHUIT. C’est ainsi que je me suis retrouvé à genou devant Saint Cousteau, boss de tous les bosses, savourer ce superbe N°18 et maudire cet oiseau de malheur.

QHUIT

QHUIT

QHUIT

QHUIT

 

Et comme j’aime AUSSI garder le meilleur pour la fin, j’ai terminé ma visite des stands avec mes nouveaux amis de chez THE DUDES. Ils m’attendaient avec leur Wheel of Misfortune, où j’ai échappé au « fish slap » ou « comment se pendre un hareng pas frais dans la gueule », où j’ai raté la belle paire de lunettes mais gagné un High Five. Malheureux au jeu mais heureux en amour, j’ai dévolu mon pouvoir aimant sur un t-shirt des Dudes qui marquera, très clairement, des points en soirée.

THE DUDES

THE DUDES

THE DUDES

THE DUDES

THE DUDES
Voilà pour ce qui est de ma tournée des Grands Ducs, loin de moi l’idée de savourer du bon vin, j’ai tout de même trouvé des Grands Crus.

Les marques c’est bien, mais quid du show Be Street, des petites surprises et de la coupe de cheveux ?!?!
C’est ce que vous apprendrez dans le prochain épisode… d’ici quelques toutes petites heures….

 

URL

Style

Pays

Date création

http://www.be-street.com/

Streetwear

USA

1999

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

« »