WAX TAILOR and THE PHONOVISIONS SYMPHONIC ORCHESTRA

Nov 17 • Lifestyle, Musique

Et bien voilà un projet qui donne des ailes, puis qui devrait donner des idées et motiver la scène Française actuelle. Après l’épatant voyage proposé par l’album concept « Dusty Rainbow From The Dark », Jean-Christophe Le Saout aka Wax Tailor n’en fini pas de nous impressionner par son talent, une fois de plus démontré, et de quelle manière, avec ce projet (très ambitieux à la base tout de même) des plus innovants.
C’est la Mairie de Lille qui a suggéré l’idée à l’artiste, dans le cadre d’un programme ville d’art du futur. A l’arrivée, un orchestre symphonique (celui de Lille) de plus de 40 musiciens, 17 choristes, vont offrir un paysage musical inédit à l’oeuvre de Wax Tailor, toujours si efficacement entouré par sa fidèle troupe (Marinen Thibault, Charlotte Savary, Mattic, Green T, FP, les cuivres…).

On imagine déjà la complexité du projet et les difficultés auxquelles l’artiste et tous les musiciens ont du faire face, afin de mettre en place toutes ces interactions entre la musique de l’artiste, ses propres musiciens, l’orchestre, les chœurs, pour pouvoir donner à l’univers sonore et visuel de Wax Tailor une toute nouvelle dimension, inédite.

Le résultat est à la hauteur de l’ambition du projet : la puissance et l’aura dégagées par l’orchestre symphonique dans ses interactions avec les autres protagonistes, parviennent à propulser l’ensemble dans une sphère supérieure à celle de la musique initiale, le tout habillé d’une mise en scène et en images qui méritent le coup d’oeil. La sortie de cet album fait donc logiquement suite à une tournée qui a eu lieu cette année, seulement dans quelques villes de France et quelques unes à l’étranger.

Les heureux spectateurs Wax-Audiophiles se sont régalés sans aucun doute, les quelques extraits disponibles sur le net sont là pour l’attester. C’est un vrai ballet audiovisuel auquel on assiste, fruit d’un énorme travail entre techniciens, graphistes, réalisateurs. Selon les propres termes de l’artiste,   « Phonovisions » fait référence à un trouble des sens, à une confusion de langage, entendre des images, voir des sons. C’était le point de départ et la ligne que j’ai donnée aux réalisateurs. Je voulais faire quelque chose de visuellement plus contemplatif que pour Dusty Rainbow, moins narratif, plus proche d’une partition en mouvement, en interaction avec les musiciens. Les réalisateurs ont travaillé à partir de la musique, des partitions pour l’illustrer.”

 

Wax tailor album Phonovisions Symphonic Orchestra

 

L’album nous délivre quant à lui le message sonore sans le spectacle visuel, mais soyez rassurés : fermez les yeux et posez vous, la puissance de l’ensemble vous donnera les images quoi qu’il arrive, car la magie opère même sans l’image. Mais ça on le savait déjà.

Ce sont 27 titres représentatifs de l’œuvre de l’artiste qui s’enchaînent dans un ballet toujours aussi propre, millimétré (il vaut mieux me direz vous avec tout ce monde sur scène) et cette fois-ci avec une toute autre ampleur… Tout ce qui a fait le son de Wax Tailor depuis 10 années maintenant, se retrouve ici de manière impeccable : les samples et scratchs du maître chef d’orchestre, les MC’s, l’indispensable flûte magique de Marine Thibault, la voix si douce de Charlotte Savary, les cuivres….Youhouuuuuuu, on jubile, un pur régal.

Quand le talent, la créativité et un travail acharné s’articulent dans une si belle collaboration, pour nous offrir un tel résultat final, et bien on dit « Oui…ha oui, quand même, il fait pas semblant, le J.C. ».

David Bellanger.

 

 

 

 

 

WAX TAILOR and THE PHONOVISIONS SYMPHONIC ORCHESTRA Tracklist

  1. 1. Phonovisions [05:48]

  2. 2. Sometimes [04:11]

  3. 3. Alien in My Belly [04:12]

  4. 4. Dusty Rainbow [03:42]

  5. 5. A Woman’s Voice [04:32]

  6. 6. Masquerade Theme [00:55]

  7. 7. Until Heaven Stops the Rain [04:06]

  8. 8. Hypnosis Theme [05:30]

  9. 9. This Train [03:56]

  10. 10. Walk the Line [04:03]

  11. 11. Dry Your Eyes [03:47]

  12. 12. Down in Flames [04:29]

  13. 13. Like an Hourglass [01:00]

  14. 14. Only Once [02:44]

  15. 15. Heart Stop [03:12]

  16. 16. The Sound [03:37]

  17. 17. Positively Inclined [04:21]

  18. 18. City Vapors [01:15]

  19. 19. Dragon Chasers [03:22]

  20. 20. Our Dance [05:02]

  21. 21. House of Wax [03:33]

  22. 22. B-Boy on Wax [03:46]

  23. 23. Seize the Day [03:06]

  24. 24. Que Sera [03:22]

  25. 25. Am I Free [05:06]

  26. 26. To Dry Up [04:39]

  27. 27. Say Yes [05:11]

 

 

WAX TAILOR and THE PHONOVISIONS SYMPHONIC ORCHESTRA

URL

Style

Pays

Date création

 http://waxtailor.com/

Abstract Hip Hop

France

2005

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »